Jardin secret

Mon défi

Héritage ?

 

Je suis passionnée par les enfants, par leur curiosité, leurs apprentissages, leur développement, leurs compétences (déjà in utéro !) leur joie de vivre, leurs acquisitions, leur optimisme sans faille… Cette passion m’anime depuis toute petite, probablement héritée de mes parents : pendant plusieurs années, ils ont été famille d’accueil pour des dizaines d’adolescents, responsables de groupes de jeunes, organisant des voyages humanitaires dans de nombreux pays, avec pour mission le service auprès des plus démunis, et plus particulièrement les animations de rue pour les enfants. J’ai donc baigné dans cette ambiance de nombreuses années.

Un métier pour MA vie

C’est donc avec beaucoup de convictions et des projets plein la tête que je choisis la formation d’éducateurs de jeunes enfants pour en faire mon métier. Après mes 3 années d’études et malgré de nombreux stages alliant théorie et pratique, il me reste… “tout” à apprendre… Je décide de commencer à m’équiper professionnellement au travers d’expériences riches et variées. J’exerce ainsi en tant qu’éducatrice dans différentes structures accueillant de jeunes enfants (crèches et multi accueils, service de pédiatrie dans un centre hospitalier, maison d’enfants à caractère social auprès de jeunes enfants placés, périscolaire, …), faisant petit à petit mon propre bagage. Cette période est très riche pour moi, car elle me permet non seulement de rentrer dans le monde du travail, mais aussi de m’identifier à ces professionnels, de découvrir d’autres fonctionnements, de retenir et d’approfondir toutes les valeurs que je partage et surtout… d’observer et d’analyser ce que je ne souhaite vraiment pas reproduire, ni devenir.

Et ce qui devait arriver, arriva

Et puis, la plus extraordinaire des aventures m’arriva :  devenir maman. J’y rêvais depuis des années mais je ne m’attendais pas à un tel chamboulement. Toute ma formation théorique me revenait en pleine face, me remettant bien souvent en question dans l’accompagnement que je souhaitais offrir à mes enfants. Passionnée plus que jamais et déterminée à faire de mon mieux (comme tous les parents, n’est ce pas ?) je décide de continuer à m’informer, à me former : être parents est certainement le métier le plus beau du monde…et certainement le plus compliqué aussi. Je ne suis pas sûre d’avoir cru à cette phrase avant d’être maman. D’ailleurs, en toute honnêteté, c’est même certain que je ne pensais pas que ce soit si compliqué ! Mais comme tout métier, je suis persuadée que cela s’apprend et qu’il ne s’agit pas “seulement” d’une histoire de transmissions.

Mon défi… et vous ?!

Bon, venons en au fait. Puisque le titre de ce post est “mon défi”, il va quand même falloir que j’en parle un peu. (Je vous raconterai ma vie une autre fois LOL). Donc, depuis que je suis diplômée et encore plus depuis que je suis maman, il y a quelque chose qui me fait vibrer, qui me transporte, qui me fait parler et … écrire !! C’est l’accompagnement à la parentalité. Et la parentalité, c’est quoi ? C’est simplement tout ce qui a attrait au fait d’être parent ! Et c’est la première raison d’être de ce blog :  vous accompagner en tant que parent, répondre à vos questionnements, vous aider à comprendre les comportements de vos enfants, vous permettre de retrouver de la complicité avec vos enfants, (et la liste n’est pas exhaustive !).

Pour ce faire, je me suis lancée un défi : écrire un article par semaine (et le publier !) sur un thème différent, qui répond à vos questions, ou qui puisse vous inspirer pour votre propre parentalité (pourquoi mon enfant de 13 mois fait-il des colères ? pourquoi ma fille de 2 ans n’est-elle toujours pas “propre” ? pourquoi mon fils de 18 mois se réveille 3 fois par nuit ? Qu’est ce que le “terrible two” ? A quoi sert la loi “anti fessées” qui vient d’être votée ? Qu’est ce que c’est que les Violences Educatives Ordinaires (VEO) ? Est ce que mon enfant est un “enfant roi” ? …). Comme vous pouvez le constater, j’ai déjà quelques idées pour de futurs articles, mais n’hésitez pas à me faire part de vos questions et/ou suggestions, je me ferai un plaisir de pouvoir y répondre dans un article !

Un vrai challenge

Au-delà du fait d’écrire des articles qui puissent vous aider au quotidien, ce défi pour moi est un vrai challenge : je suis maman de 4 (jeunes) enfants (le plus grand a 6 ans, le plus jeune 1 an), le temps que je peux consacrer à mon blog est assez restreint. Mais le blog, je le fais aussi pour moi : pour me nourrir personnellement, pour enrichir mes connaissances, pour mieux comprendre encore mes enfants, pour les accompagner du mieux que je peux et au plus près de leur besoin, et pour montrer (ou prouver ?) à mon entourage proche et moins proche que pour éduquer son enfant, il n’est pas nécessaire de crier, de menacer, de punir, de donner des fessées,… qu’il y a un autre moyen, peut-être plus long, plus difficile, plus “énergivore” mais un moyen qui ne vient pas entacher la relation parent-enfant, mais au contraire qui vient la renforcer, qui vient offrir une estime de soi à chacun des enfants, qui les responsabilise. Ca ne va pas être facile, mais je suis déterminée à réussir et c’est pourquoi je m’engage à écrire pendant un an (un an ???!!!!!!) au moins un article par semaine ! D’ailleurs, je vous propose un défi aussi, c’est de me laisser un commentaire sous un article (de votre choix) pour m’encourager, me questionner, me donner des idées, ou me faire un coucou… Alors, partants ?

 

Likez et partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Martin Déborah

    Bonjour,

    Qu’entendez vous par “il y a un autre moyen, peut-être plus long, plus difficile, plus “énergivore” mais un moyen qui ne vient pas entacher la relation parent-enfant, mais au contraire qui vient la renforcer, qui vient offrir une estime de soi à chacun des enfants, qui les responsabilise”?

    Bon début de blogeuse.

    Déborah, maman de cinq enfants (de 8 ans et demi à bientôt 5 mois )

    • Noémie

      Bonjour,
      Merci pour votre retour.
      En fait, je parle non pas d’une méthode, mais plutôt d’une posture, d’un accompagnement respectueux vis à vis des enfants. C’est une parentalité positive, que j’applique au quotidien, non pas à la lettre, mais plutôt comme une ligne directrice. J’en dévoilerai des parties à chaque article, alors j’espère que vous trouverez votre réponse au fil de vos lectures, et que, dans tous les cas, je vous ai éclairé (un peu) sur votre question.
      Et bravo pour vos 5 enfants 😉
      Au plaisir de vous retrouver sur le blog,
      Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *