Parentalité

Le Père Noël ne passera pas !

Certains d’entre vous le savent (et les autres s’en doutent), je suis une maman comme les autres. J’ai des qualités et j’ai des défauts aussi (si, si !!) lol. Et, surtout, je prends soin de ma relation avec mes enfants. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont les adultes de demain ! Parce que la vie est courte et que tout ce que je leur donne leur permettra (et leur permet déjà) d’être des personnes confiantes, épanouies, heureuses, sereines. Alors, à chaque instant, je m’interroge sur la pertinence de mes actions, de mes gestes, de mes mots, de ma posture. C’est important. Très important ! Alors oui, ce n’est pas évident tous les jours et ça me demande beaucoup d’énergie et de ressources puisque je suis bien souvent en train de me questionner sur ma parentalité. Mais je souhaite (comme tous les parents, finalement) leur donner le meilleur de moi-même.

Et pour cela, la confiance est un des piliers de ma parentalité. Leur faire confiance, mais aussi qu’ils me fassent confiance ! Et pour ça, chaque détail est important : la confiance se construit lentement, au fur et à mesure des expériences finalement. Par contre, elle peut se casser très vite. Alors, c’est essentiel d’en prendre soin.

 Bientôt Noël !

Le mois de décembre est déjà là. Les journées sont courtes, la nuit s’invite presque dès la sortie des classes. Les enfants sont bien emmitouflés, les grosses doudounes sont de retour avec écharpe, bonnet, gants et autres accessoires censés réchauffer leurs doigts engourdis par le froid. L’hiver est à nos portes, nous faisant espérer quelques jolis flocons de neige (ou pas !). Et au milieu de ce tableau, vient s’ajouter une fête. Noël. LA fête. La fête des enfants (et des plus grands, aussi !). La fête de l’amour, de la joie, du partage, de la famille.

Il y a des guirlandes multicolores, des odeurs de sapin. Il y a des bougies allumées, avec leur flamme dansante. Il y a des rires d’enfants, et des rires de grands. Il y a des retrouvailles, des câlins, des embrassades, de l’amour en barre. Il y a des cadeaux, des petits, des plus gros. Il y a des mots doux, des promesses, des sourires. Il y a des paillettes, partout dans la maison, et surtout dans les yeux des enfants. Ca brille. Ils brillent. Ils transpirent le bonheur. Le plaisir d’échanger. Le plaisir de recevoir. Le plaisir de donner. Un dessin, un bisou, un câlin, un sourire. Pas de Père Noël. Finalement, il n’est pas indispensable pour que la magie opère. Puisque la magie est dans nos cœurs.

Ici, nous avons décidé de dire la vérité : le Père Noël n’existe pas. Vous trouvez ça dur ? Peut-être que cette vérité vous renvoie à la déception que vous avez ressenti lorsque vous avez appris (ou compris) que l’histoire du Père Noël n’était… qu’une histoire ?! Peut-être avez-vous l’impression de “priver” vos enfants de quelque chose ? Mais en y songeant, de quoi les privez-vous réellement ? Ils auront des moments inoubliables dans tous les cas, de la joie, des rires et des jeux, de la tendresse, de la fierté, de la gratitude envers les personnes qui leur auront offert une attention particulière, des papillons dans le ventre en découvrant leurs cadeaux, et des yeux plein d’étoiles en allant se coucher !

En fait, c’est encore plus simple : je n’ai pas besoin de dire que le Père Noël n’existe pas, puisque je n’ai jamais dit ou sous-entendu qu’il existait ! Alors, on prépare simplement Noël, en parlant de l’Histoire, en préparant la crèche et en sortant toutes les décorations, en pensant aux personnes que nous aimons, à ceux à qui nous offrons une petite attention, et aussi à ceux qui n’ont pas grand chose et aux enfants qui n’ont pas la chance d’avoir de cadeaux chaque année. Les enfants préparent ce qu’ils ont envie. Ils se réjouissent d’avance des personnes qu’ils vont (re)voir.

Un choix éclairé 

Mais pourquoi faire ce choix ? Pour moi, c’est une évidence. Je ne souhaite pas “mentir” à mes enfants sous prétexte que l’histoire est magnifique. Cela reste (pour moi en tous cas) un mensonge ! Et je souhaite par-dessus tout préserver le lien que je crée avec mes enfants. J’y tiens. Vraiment. Et je crois profondément que c’est dans les détails que se joue la confiance qu’ils m’accordent. Mes enfants ne sont pas meilleurs que d’autres. Je ne suis pas meilleure qu’une autre non plus. J’ai juste choisi une parentalité où le respect et la bienveillance sont des valeurs phares. Et j’ai envie de la vivre pleinement. Alors, je reste (le plus possible) droite dans mes bottes, alignée avec les valeurs que je veux défendre et transmettre. Et puis, pouvoir dire “merci” à la personne qui nous offre le cadeau est tellement important à mes yeux : tu m’offres quelque chose, je t’offre mon “merci” (sincère !). C’est dans les échanges que se crée des liens ! Et c’est au travers de liens puissants et positifs que l’enfant peut se construire et se développer de manière équilibrée !

Je n’ai pas parlé des “commandes spéciales Père Noël” que les enfants peuvent aussi passer (je ne voudrais pas me mettre tous mes lecteurs à dos) LOL. Mais je souhaiterai simplement faire réfléchir sur l’intérêt de cette “pratique” qui (pour moi, encore une fois) peut “fausser” l’esprit de Noël : les cadeaux qui tombent du ciel, le Père Noël qui n’a pas donné TOUT ce qui était entouré dans le catalogue de jouets, …

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez transmettre ? Est-ce que votre choix de faire croire au Père Noël ou non à vos enfants est en accord avec ce que vous défendez ? Réfléchissez-y ! Il n’y a pas de bonnes ou de mauvais réponses. Chacun fait les choix qu’il veut (et c’est tant mieux !) Mais si vos choix sont éclairés par vos valeurs, c’est quand même plus facile, non ?

Et je ne sais pas comment c’est chez vous, mais ici, l’excitation est palpable : les enfants attendent Noël avec impatience et leurs yeux brillent déjà en préparant les quelques dessins qu’ils souhaitent offrir aux personnes qui leur sont chères.

Alors, c’est comment sous vos chaumières ?

Crédit photo : Stocklib / Jozef Polc

Likez et partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *