Livres/Jeux,  Parentalité

5 façons de dire “je t’aime”

Je me souviens quand j’étais petite, il m’est arrivé plusieurs fois de demander à mes parents si ils m’aimaient. (Et là, je viens d’avoir un flash en écrivant ces mots : je demande encore souvent à mon mari si il m’aime). En fait, je SAIS qu’il m’aime (sinon, il serait déjà bien loin, croyez moi 😀 ) lol. Mais est-ce que je le ressens ? Oui, parfois. Mais pas toujours. Comment cela se fait-il ? Je sais aussi qu’il sait que je l’aime. Mais le ressent-il vraiment ? Et mes enfants ? Savent-ils que je les aime ? Le ressentent-ils également ?

G. Chapman (conseiller conjugal et spécialiste de la famille) explique dans son livre “Les langages de l’Amour” qu’il existe en tout et pour tout 5 langages de l’amour : à travers le monde, dans les endroits les plus éloignés ou dans les milieux surpeuplés, on retrouve universellement ces 5 façons d’exprimer son amour à son conjoint ou à ses enfants. Chaque être humain est plus sensible à un ou deux langages de l’amour. Si vous souhaitez que votre conjoint ou que votre enfant ressente tout l’amour que vous leur portez, il vous suffit de découvrir le langage de l’amour qui lui parle le plus ! Et simplement de lui montrer votre amour au travers de ce langage !

Découvrons ensemble quelles sont ces 5 façons de dire “je t’aime” :

1. Les paroles valorisantes

Avez-vous déjà remarqué comme nous encourageons facilement un jeune enfant dans ses premières réussites ? Lorsque notre bébé se retourne pour la première fois, qu’il part à 4 pattes ou qu’il s’exerce à la marche en vacillant, nous l’encourageons, nous le soutenons, le valorisons pour ses efforts. Nous sommes tellement fiers de lui ! Au-delà de nos mots, notre attitude, notre posture même l’encourage. Mais petit à petit, nos encouragements diminuent, plus les années passent et moins nous relevons les efforts, oubliant bien trop souvent de valoriser notre enfant pour tout ce qu’il fait !

Pourtant, les paroles valorisantes sont une façon puissante de dire et de montrer à vos enfants que vous les aimez. Encourager, c’est donner du courage ! En valorisant vos enfants, vous remplirez leur réservoir affectif, vous leur permettrez de dépasser leurs peurs, leurs limites. Pas besoin d’exagérer vos propos en répétant 15 fois “c’est beauuuuu” quand il vous montre son premier gribouillage, car vos mots perdraient de la valeur au moment opportun. Mais sachez relever un effort, une qualité, un moment particulier avec des mots choisis.

Sachez par ailleurs, que si votre enfant (ou votre conjoint) est sensible à ce langage d’amour là, toutes vos critiques négatives, vos jugements et paroles dé-valorisantes le blesseront davantage. Pensez à choisir les mots que vous voulez vraiment utiliser.

Voilà quelques exemples : “Cette robe te va à ravir”, “j’ai vu que tu avais fait ton lit tous les jours cette semaine”, “tu peux être fier de ton travail”, “je vois que tu as fait très attention à ton nouveau sac”, “je te trouve très jolie”, “tu as fait l’effort d’arriver à l’heure tous les jours”, “merci pour les repas que tu prépares tous les jours malgré ton quotidien bien chargé” … liste non exhaustive bien évidemment 😉 !

2. Les moments de qualité

Comme son nom l’indique, ce deuxième langage de l’amour s’exprime par des moments de qualité. On entend souvent que la qualité prévaut sur la quantité, eh bien, en amour, c’est vrai aussi ! Que ce soit vis-à-vis de votre conjoint ou de votre enfant (et encore plus de votre enfant, d’ailleurs), il vaut mieux passer quelques dizaines de minutes avec lui, en lui prêtant de l’attention, en faisant une activité commune, en étant VRAIMENT connecté à lui, plutôt qu’être assis à coté de lui pendant 2 heures, nos yeux rivés sur l’écran de notre téléphone mais sans lui prêter attention ! Pour le coup, même si vous êtes à proximité, son réservoir affectif ne sera pas rempli !

L’expression de ces moments de qualité peut être très varié, à vous de trouver ce qui vous convient aussi, tout en respectant les besoins de votre enfant : lire un livre ensemble (ou 2, ou 3 !), faire un jeu de société, jouer au ballon, jouer au loup ! (je vous rappelle que le jeu est essentiel à l’enfant !! Et que même les adultes ont le droit de jouer !!). Vous aimez faire du vélo et votre enfant est sensible aux moments de qualité ? Allez pédaler ensemble ! En fait, toutes ces activités de qualité vont également permettre à votre enfant de se créer “une banque de souvenirs d’amour” : il saura qu’il est aimé, et il s’en souviendra !

Et si vous avez l’impression de ne pas avoir de temps à lui consacrer, sachez que simplement 5 minutes à discuter sincèrement au moment du coucher, en tête à tête peut remplir le réservoir affectif de votre enfant (et ça ne peut que l’aider à s’endormir paisiblement 😉 !)

3. Les cadeaux

Le langage d’amour des cadeaux est ancré en nous. Dans toutes les civilisations, pour les plus jeunes ou les plus âgés, offrir un cadeau est une preuve d’amour ! Une maman, à qui son jeune enfant vient de lui offrir une fleur, va se sentir aimée. D’ailleurs les enfants adorent offrir des cadeaux : un joli caillou, un bâton original, une pâquerette sans pétales,… 😀 En y réfléchissant, ce n’est pas l’objet, le cadeau qui est essentiel, mais plutôt le geste !

Et pour les personnes qui sont sensibles à ce langage d’amour là, c’est pareil. Pas besoin de dépenser des fortunes pour faire plaisir, mais simplement dénicher LE cadeau qui vous fait penser à elle, c’est ce qui compte le plus !

4. Les services rendus

Je crois que le langage de l’amour des services rendus peut se manifester d’autant de façons différentes que nous sommes d’individus. Il y a tellement de manières de rendre service à l’autre, et pourtant bien souvent on oublie que c’est une vraie marque d’amour, on sous-estime ce langage ! Peut-être parce qu’il peut demander plus d’efforts à quelqu’un qui n’y est pas sensible. Mais si votre enfant (ou votre conjoint) est particulièrement réceptif à ce langage d’amour, alors n’hésitez plus !

Cela peut se traduire par une aide ponctuelle : regonfler la roue du vélo par exemple, ou préparer un repas, aider dans le quotidien de la maison, aider son enfant à ranger sa chambre ou à faire son lit (même s’il est capable de le faire seul !), lui faire ses lacets, … ; ou par une aide plus régulière, peu importe le domaine : sortir la poubelle toutes les semaines, aider son enfant à préparer son sac d’école, … L’idée étant donc de rendre service à la personne pour lui montrer notre amour !

5. Le toucher physique

De nombreuses études et recherches menées sur le développement de l’enfant ont prouvé que les bébés portés, cajolés, massés, embrassés, deviennent des adultes moins stressés, avec des personnalités émotionnelles plus saines. Au niveau du cerveau, l’ocytocine (qu’on appelle communément l’hormone de l’amour) est sécrétée à partir de 7 secondes de contact physique (câlins, embrassades, massages). Il nous est naturel de prendre un nourrisson dans les bras pour lui transmettre tout notre amour, de la même manière, une main posée sur l’épaule de notre ado peut signifier beaucoup pour lui !

En réfléchissant à ces 5 langages d’amour, je me rends compte que lorsque nos enfants sont petits, nous leur parlons naturellement au travers de ces 5 preuves d’amour : nous les encourageons facilement, nous passons du temps avec eux, à les observer, à prendre soin d’eux, nous les câlinons, les embrassons, nous leur achetons assez facilement quelque chose qui va leur faire plaisir, nous aimons leur rendre service… tout ça par amour ! Alors, prenons soin de continuer de remplir leur réservoir affectif même lorsqu’ils grandissent !

L’amour c’est du carburant !

A partir du moment où vous avez réussi à identifier le langage d’amour principal de votre enfant (ou de chacun de vos enfants/ou de votre conjoint, ça marche aussi 😉 ) alors, remplissez son réservoir d’amour ! C’est son carburant !

Le psychiatre Ross Campbell précise que le “réservoir émotionnel [des enfants] ne demande qu’à être rempli d’amour. Quand l’enfant se sent aimé, il se développe normalement, mais si son réservoir d’amour est vide, il connaitra des problèmes comportementaux. La plupart du temps, les écarts de conduite de l’enfant s’expliquent par son obsession à vouloir soutirer de l’affection d’un réservoir qui teste obstinément vide.”

C’est donc pour cette raison qu’il est essentiel de comprendre et de connaitre son enfant, de répondre à ses besoins et de remplir son réservoir affectif. C’est une clé essentielle dans la parentalité pour éviter les crises de nos enfants.

Comment savoir quel langage parle mon enfant ?

Si vous cherchez à découvrir quel langage de l’amour parle votre enfant et que vous n’arrivez pas vraiment à le définir, essayez de réfléchir à ce que votre enfant vous “reproche” généralement ou vous demande très souvent (alors que vous avez l’impression d’avoir largement répondu à ses besoins). Vient-il se blottir sur vos genoux, demande t-il un massage ou cherche t-il le contact physique en aimant jouer à la bagarre avec vous ? Recherche t-il vos encouragements, vos paroles valorisantes ? Vous réclame t-il de passer plus de temps avec lui ou au contraire, vous reproche t-il de passer TOUT votre temps avec son frère ? Tous les reproches que vos enfants peuvent vous faire, vous indique précisément auquel langage il est le plus sensible.

Et si je vous pose la question à vous ? Votre réservoir affectif est-il rempli ? Quel est le langage de l’amour qui vous parle le plus ? Et en y réfléchissant plus précisément, quel langage de l’amour parle le plus à votre/vos enfant(s) ? J’attends vos retours !

Crédits photos stocklib : Rido/ K. Bialasiewicz/ A. Davydov/ Dolgachov/ Ababaka/ E. Atamanenko

Likez et partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *